[1001] - Crosby, Stills & Nash - Crosby, Stills & Nash – 1969 - FLAC - 44100 HZ / 16 Bit

Téléchargement & Détails

Téléchargement Anonyme

Nous vous recommandons fortement l'utilisation d'un VPN pour télécharger vos torrents en toute sécurité & anonymat :

Accéder au VPN Trust.zone
Télécharger Télécharger le torrent
Seeders 3 Leechers 0 Complétés 84
Informations Voir les informations
Fichiers 11 - Voir les fichiers

Présentation

Ajouter à mes favoris Voir le NFO Signaler

Crosby, Stills & Nash - Crosby, Stills & Nash – 1969

1001 ALBUMS YOU MUST HEAR BEFORE YOU DIE

EAC Rip [FLAC]
R-3387128-1335299812.jpeg.jpg
R-3387128-1486406185-1538.jpeg.jpg
R-3387128-1373402998-5466.jpeg.jpg

ARTISTE

Crosby, Stills & Nash (CSN en abrégé) est un supergroupe de folk rock fondé en 1968. Il se compose des Américains David Crosby et Stephen Stills et de l'Anglais Graham Nash. Le Canadien Neil Young constitue à certaines occasions le quatrième membre du groupe, qui est alors appelé Crosby, Stills, Nash & Young (CSNY). C'est un groupe phare de la fin des années 1960, qui s'illustre musicalement par la complexité de ses harmonies vocales et politiquement par son engagement auprès des mouvements contestataires de l'époque.

Dans les années 1960, chacun des futurs membres de Crosby, Stills & Nash devient célèbre au sein d'un autre groupe : David Crosby avec les Byrds, Stephen Stills avec Buffalo Springfield et Graham Nash avec les Hollies. Crosby est renvoyé des Byrds en 1967 et commence à travailler avec Stills l'année suivante, après l'implosion de Buffalo Springfield. Ils sont rejoints un peu plus tard par Nash, qui s'est lié d'amitié avec Crosby et se sent bridé au sein des Hollies.

Le trio signe avec la maison de disques Atlantic Records après avoir été refusé par Apple. Leur premier album, simplement intitulé Crosby, Stills & Nash, est publié en mai 1969 et rencontre un succès immédiat (4 millions de disques vendus à ce jour), avec des titres comme Suite : Judy Blue Eyes et Marrakesh Express qui se classent dans le Top 40 aux États-Unis. Le groupe reçoit le Grammy Award du meilleur nouvel artiste en 1970.

Pour l'enregistrement de l'album, le trio n'a fait appel qu'à un musicien extérieur, le batteur Dallas Taylor. Toutes les parties de guitare lead, de basse et de claviers ont été assurées par Stills. Il leur faut donc recruter des musiciens supplémentaires pour se produire sur scène. Le nom de Neil Young est avancé par Ahmet Ertegün, le président d'Atlantic Records. Stills et lui se sont quittés en mauvais termes à l'époque de Buffalo Springfield, mais ils se réconcilient et le trio devient ainsi un quatuor. Il est cependant entendu que Neil Young continuera sa carrière solo en parallèle avec son propre groupe Crazy Horse. Pour tenir la basse, le groupe fait appel au jeune Greg Reeves (en), qui a joué sur plusieurs disques de la Motown. CSNY donne son premier concert à Chicago le 16 août 1969. Deux jours plus tard, ils se produisent au festival de Woodstock, ce qui contribue à accroître leur célébrité.

Le deuxième album du groupe, son premier avec Young, est très attendu. Publié en mars 1970, Déjà Vu est un énorme succès, tant en Amérique du Nord (il se classe no 1 des ventes aux États-Unis) qu’en Europe. Il inclut notamment leur reprise du Woodstock de Joni Mitchell, ainsi que les singles Teach Your Children (en) et Our House, tous deux écrits par Nash. Alors que Teach Your Children est encore dans les charts, le groupe publie un autre single, Ohio, une chanson contestataire écrite par Young à l'annonce de la fusillade de l'université d'État de Kent. C'est un nouveau succès (no 14 aux États-Unis).

La tournée de promotion de Déjà Vu s'effectue sans Greg Reeves ni Dallas Taylor, tous deux renvoyés. Ils sont remplacés par Calvin Samuels et John Barbata respectivement. Durant ces concerts, les relations entre Stills et les autres membres du groupe s'enveniment. Après la dernière date, le 9 juillet 1970, le quatuor se sépare pour la première fois. 4 Way Street, album live enregistré durant cette tournée, est publié en 1971.

Les quatre membres de CSNY connaissent le succès avec les albums qu'ils publient en solo dans l'année qui suit leur séparation : After the Gold Rush de Young (septembre 1970), Stephen Stills de Stills (novembre 1970), If I Could Only Remember My Name de Crosby (février 1971) et Songs for Beginners de Nash (mai 1971). Ces quatre disques se classent dans le Top 15 des ventes aux États-Unis. L'année suivante, Crosby et Nash, restés amis, commencent à se produire en duo, tandis que Stills fonde le groupe Manassas et que Young connaît le plus grand succès de sa carrière avec Harvest.

En 1973, les quatre musiciens se retrouvent pour essayer d'enregistrer un nouvel album, provisoirement intitulé Human Highway, mais le projet échoue en raison des querelles qui les opposent. Néanmoins, leur bonne fortune commerciale a tourné, et ils décident de se réunir l'année suivante pour une tournée estivale. Accompagnés sur scène par Tim Drummond (basse), Russ Kunkel (batterie) et Joe Lala (percussions), CSNY donnent 31 concerts en deux mois dans d'immenses stades. La compilation So Far, publiée en lien avec la tournée, devient le troisième album no 1 du groupe. La tournée elle-même ne donne pas immédiatement lieu à un album live, mais un coffret intitulé CSNY 1974 est finalement publié en 2014.

Au terme de cette épuisante tournée, une nouvelle tentative d'enregistrer l'album Human Highway prend place, mais les conflits prennent à nouveau le dessus. Stills et Young reprennent le cours de leurs carrières solos respectives, tandis que Crosby et Nash signent chez ABC. Une troisième tentative d'album à quatre prend place en 1976, mais au terme de nouvelles querelles, Long May You Run est publié comme un album du « Stills-Young Band », les contributions de Crosby et Nash ayant été effacées par les deux autres.

Bien qu'ils se soient juré de ne plus jamais retravailler avec Stills ou Young après Long May You Run, Crosby et Nash retrouvent Stills avant la fin de l'année 1976 pour un nouvel album à trois. Publié en juin 1977, CSN se classe no 2 des ventes derrière Rumours de Fleetwood Mac. Deux tournées prennent place en 1977 et 1978, mais la dépendance de Crosby à la cocaïne free base commence à avoir des effets néfastes sur sa musique.

Stills et Nash commencent à travailler sur un album en duo en 1980, mais Atlantic Records insiste pour que Crosby soit invité à participer malgré son état. D'autres chanteurs, parmi lesquels Timothy B. Schmit des Eagles ou Art Garfunkel, participent à l'enregistrement, une première pour le groupe. Daylight Again est publié en 1982 et marque la dernière apparition de CSN dans le Top 10 des ventes. Crosby commence à avoir des ennuis avec la justice en plus de ses addictions et passe plusieurs mois en prison pour possession d'armes et de drogue.

Neil Young ayant promis de rejoindre CSN si Crosby arrête la drogue, le quatuor se réunit en 1987 pour un nouvel album. Les conditions ne sont pas idéales, et American Dream déçoit à sa sortie en novembre 1988. Deux albums sans Young suivent dans les années 1990 : Live It Up (1990) et After the Storm (1994). Les ventes sont médiocres, et After the Storm marque la fin du contrat du groupe avec Atlantic Records.

En 1999 sort un nouvel album de CSNY, Looking Forward, publié par Reprise Records, la maison de disques de Neil Young. Il se vend mieux que les deux précédents, et les tournées qui suivent au début des années 2000 sont également un succès. Le groupe continue à se produire tout au long des années 2000 et 2010. En 2006, la tournée américaine « Freedom of Speech », qui promeut l'album solo de Young Living with War, est illustrée par le documentaire CSNY/Déjà Vu, réalisé par Young sous le pseudonyme de Bernard Shakey. La tournée de 2012 donne lieu à l'album live CSN 2012.

L’ALBUM

Forces Parallèles

C’était le temps des super groupes et celui-là a marqué l’histoire. Par ordre d’apparition, David Crosby, transfuge des Byrds le groupe qui a lancé la vague du folk-rock, interprétant les chansons de Bob Dylan, puis Steven Stills, transfuge de Buffalo Springfield, formée avec Neil Young (qui deviendra bientôt le Y du quatuor mais c’est une autre histoire) et Graham Nash, chanteur anglais des Hollies qui cherche à s’ouvrir à d’autres horizons.

Le mélange des personnalités et des genres, folk-rock, country-rock et pop anglaise est l’équation gagnante.

L’album démarre par une petite merveille de Stills « Suite: Judy Blue Eyes » qui relate en plusieurs parties sa relation amoureuse et sa rupture avec la blonde chanteuse Judy Collins. Ecoutez les harmonies vocales qui semblent faire monter la chanson au ciel. Magnifique. Après une telle entrée en matière on pouvait être inquiet, mais la voix de Nash nous raconte son voyage au Maroc en train dans le « Marrakesh Express ».

Là encore c’est beau à couper le souffle.

Crosby ne voulant pas être en retrait, propose ensuite « Guinnevere » dans une atmosphère et une instrumentation bucolique et des paroles mystérieuses qui font référence à trois femmes aimées de l’auteur, dont encore Judy Collins. Cette chanson sera reprise par Miles DAVIS sur The Complete Bitches Brew Sessions et Circle in the Round dans des versions free jazz de presque vingt minutes.

On tient déjà un petit chef d’œuvre, mais la version de « Wooden Ships » coécrit par Crosby et Paul Kantner le chanteur-guitariste de Jefferson Airplane qui figure également sur l’album Volunteers de l’Airplane est aérienne, le refrain martelé fait contraste avec les voix des couplets. Le thème est un dialogue entre deux soldats ennemis qui semblent avoir survécu à une guerre nucléaire. Crosby particulièrement inspiré signe encore « Long Time Gone », écrit sur le vif dans la nuit de l’attentat contre Robert Kennedy et qui évoque cet évènement dramatique. Les autres chansons sont aussi excellentes mais un poil en dessous de ces merveilles.

La pochette innove également, montrant les trois musiciens assis sur un vieux canapé devant une maison en bois, vraisemblablement à la campagne et laisse penser que les chansons sont nées dans ce lieu. Avec ce disque les trois musiciens imposent un genre nouveau avec des harmonies vocales fantastiques, et un son plus acoustique, moins violent que la plupart des groupes de l’époque, s’éloignant du blues pour explorer des territoires nouveaux et inconnus de la musique américaine. A côté de Sweetheart of the Rodeo des BYRDS et de Music From Big Pink de The BAND, ce disque fondateur ouvrira la voix à POCO, The EAGLES, Jackson BROWNE, FLETTWOOD MAC post 1974, avec des song-writers qui n’hésiteront pas à raconter leurs amours et leurs obsessions dans leurs chansons.

Plus de quarante après sa sortie, ce disque touché par la grâce reste d’une beauté intemporelle, et les chansons sont toujours jouées de superbe manière dans les concerts du trio.

Rock Fever

Sorti en 1969, Crosby, Stills & Nash (aussi connu sous les surnoms de CS&N ou l'album au divan) est le premier album du trio Crosby, Stills & Nash. Composé du chanteur et guitariste d'inspiration folk David Crosby (ex des Byrds, qu'il a quitté en 1968 avec rage), du guitariste et chanteur Stephen Stills (ex de Buffalo Springfield, groupe dans lequel Neil Young a aussi participé) et du chanteur pop anglais Graham Nash (ex des Hollies), le trio a marqué un grand coup, en 1969, avec ce disque pop, chatoyant, folkeux et rempli d'harmonies vocales inoubliables (et de chansons cultissimes). L'album a été enregistré avec la participation du batteur Dallas Taylor (que l'on voit au dos, dans le reflet de la porte vitrée de la maison). Stills tient guitare, basse et orgue, Crosby tient la guitare, et Nash ne fait que chanter.

Sur les 10 chansons de l'album, trois sont interprétées par Nash, trois sont interprétées par Crosby (dont une avec Stills), et trois sont interprétées par Stills. Chacun des membres signe les chansons qu'il interprète (et Stills signe aussi 49 Bye-Byes, chanson finale chantée à trois, et contenant 49 lignes de texte). Stills s'offre la part du lion avec le mémorable morceau d'ouverture, Suite : Judy Blue Eyes, plus de 7 minutes absolument magnifiques. Mais Nash, avec son Marrakesh Express, et Crosby, avec Guinnevere et Long Time Gone, sont aussi en forme. Long Time Gone, surtout, est sans doute la meilleure chanson du trio. Wooden Ships, signée Stills et Crosby, ouvre à merveille la face B. Le You Don't Have To Cry de Stills est parfait. Nash, en revanche, ne m'a que peu convaincu avec ses Lady Of The Island et Pre-Road Downs, c'est clairement le chanteur/compositeur que j'aime le moins chez CS&N. Le moins puissant, le plus simple et sobre (il chante, c'est tout). D'ailleurs, c'est le dernier cité dans l'ordre, dans le titre du groupe...

Crosby, Stills & Nash est une merveille mélodique. Si le groupe fera encore mieux l'année suivante (en amenant Neil Young avec eux, ce qui fait que le groupe deviendra, éphémèrement, Crosby, Stills, Nash & Young) avec Déjà-Vu, ce premier album éponyme est quand même leur second meilleur album. Il faudra par la suite attendre 1977 pour avoir à nouveau un (grand) disque du trio, ça sera CSN, avec sa superbe pochette prise sur un bateau.

1001 Albums You Must Hear Before You Die

Hailed by the music press of the day as the ultimate supergroup, the trio of singer/songwriters David Crosby, Stephen Stills, and Graham Nash were under pressure ta deliver with their debut album. All three were known for their immaculate grasp of close vocal harmonies, their guitar ski lis, and their ways with a winning folk/pop melody. Fortunately, they matched up to the standards expected of them with aplomb, dishing up a collection of expertly arranged, performed, and produced songs that hinted at a whole world of influences.

Stills' fantastic opener, "Suite: Judy Blue Eyes" is an almost symphonic work for vocals and guitar, with the occasional Eastern melody and that rollercoaster rush at the end-a career highlight for ail three performers. But subt ler, more introspective joys are ta be found in the trancelike, almost soporific "Guinevere"- the deep vocal lines are spine-chilling-the spiraling, upbeat "Marrakesh Express," and the era-statement of "Long Time Gone," later covered by acid-jazzers Galliano.

The album's textured production perfectly suits the simmering vocal harmonies, and is ta this day one of the more convincing arguments for old-fashioned vinyl and the analog mixing desk.

lt would ail go downhill from here, unfortunately. Despite their often-inspired work with Neil Young in the following decade, they would never quite shake off the "disillusioned hippies with too much money and drug problems" aura. But this first, excellent three-quarters of an hour of wistful exuberance remains a landmark.

TRACKLINSTING 

1Suite: Judy Blue Eyes
Written-By – Stephen Stills
7:22
2Marrakesh Express
Written-By – Graham Nash
2:36
3Guinnevere
Written-By – David Crosby
4:43
4You Don't Have To Cry
Written-By – Stephen Stills
2:43
5Pre-Road Downs
Written-By – Graham Nash
2:59
6Wooden Ships
Written By – David Crosby & Stephen StillsWritten-By – David CrosbyStephen Stills
5:22
7Lady Of The Island
Written-By – Graham Nash
2:36
8Helplessly Hoping
Written-By – Stephen Stills
2:37
9Long Time Gone
Written-By – David Crosby
4:17
1049 Bye-Byes
Written-By – Stephen Stills
5:15

Sociétés, etc.

Crédits

  • Art Direction, Design – Gary Burden
  • Drums – Dallas Taylor
  • Engineer – Bill Halverson
  • Liner Notes – Raymond Foye
  • Other [Direction] – David Geffen
  • Other [Spiritual Guidance] – Ahmet Ertegun
  • Photography By [Cover Photo] – Henry Diltz
  • Producer, Acoustic Guitar, Backing Vocals, Guitar, Organ, Piano, Vocals – Graham Nash
  • Producer, Acoustic Guitar, Backing Vocals, Rhythm Guitar, Vocals – David Crosby
  • Producer, Acoustic Guitar, Bass, Electric Guitar, Organ, Percussion, Piano, Vocals – Stephen Stills
  • Remastered By [Digital Remastering] – Joe Gastwirt

Notes

Made in Germany.

Digitally remastered from the original master tapes by Joe Gastwirt at Ocean View Digital.

?1969 Atlantic Recording Corporation

Identical to '3703296' except for European Distribution code on back cover.

Originally released as Atlantic #19117 on May 29, 1969.

(C) 1969 Atlantic Recording Corporation.

 

Commentaires

Derniers commentaires

  • utilisateur

     Bocker7

    58.36Go - 17.66Go

    Ajouté par Bocker7 il y a 5 mois

    Superbe album..
    grand grand merci once again
  • utilisateur

     Rosewood77

    1.61To - 129.34Go

    Ajouté par Rosewood77 il y a 6 mois

    Un grand merci pour l'album ainsi que pour toutes ces précisions apportées à ces 4 musiciens qui ont marqués ma génération.
  • utilisateur

     Clochette9262

    2.15To - 275.66Go

    Ajouté par Clochette9262 il y a 6 mois

    Merci pour le partage.